2M² donne à voir un échantillon de l’humanité telle quelle est avec toutes ses particularités. Un questionnement sur le lien que chacun entretien entre son monde intérieur et la réalité. Celui-ci met en avant l’importance de la frontière entre ces deux mondes qu’est notre peau. Il interroge surtout la porosité de notre peau psychique. C’est elle qui est susceptible de régir en grande partie notre équilibre psychique par rapport à son degré de perméabilité des échanges d’un monde à l’autre. A travers une installation immersive, le spectateur peut déambuler au milieu des feuilles grâce à un chemin. Relié visuellement à l’extérieur grâce aux interstices donnés par un léger mouvement d’air provoqué par le déplacement, le spectateur se retrouve à un endroit du parcours complètement immergé et baigné dans une douce lumière.