Pascal MAHAUD poursuit une réflexion sur la place de l’être humain dans la société et le monde.
Comment l’être peut-il conserver son humanité essentielle dans la réalité d’aujourd’hui ?

L’être humain, corps-esprit-âme, est pris dans son contexte global. Il est souvent soumis aux plus grandes tensions, pressé, écorché jusqu’à sa dislocation et atteint un précaire équilibre. Pour ne pas succomber il doit se construire et se reconstruire en permanence. Chancelant entre sujet et objet, écrasement et enfermement, l’être humain résiste au quotidien pour sauvegarder sa place. C’est ce précaire équilibre que l’artiste met en scène plastiquement. Ses œuvres mettent en avant la réalité à travers ses sujets en quête d’empreinte identitaire.

« Je trace, je déchire et recouvre tel est l’infinie besogne qui donne corps à l’œuvre. »
Un travail de répétition qui révèle toute l’intensité de celle-ci. Évoluant dans trois qualités d’expression plastique – l’œuvre bidimensionnelle, l’installation, la performance – le style devient un outil pour Pascal MAHAUD. Que la forme soit représentative ou complètement abstraite, c’est une force, une sensation que l’artiste souhaite retranscrire. Chaque œuvre appelle sa matière, sa technique pour servir au mieux la représentation d’une énergie, d’un fragment d’intériorité.

© Pascal MAHAUD | Mentions légales